Dictionnaire des expressions
RETROUVEZ TOUTES LES EXPRESSIONS, LEUR SIGNIFICATION ET ORIGINE...
 
LES EXPRESSIONS > ARGENT <<< 1 - 2 - 3  >>>
 
"Valoir son pesant d’or"
  Signification
- Être d’une grande valeur


Origine
On disait autrefois « valoir son besant d’or » (avoir une grande importance), le besant étant une monnaie répandue du temps des Croisades. Puis avec le temps, et par analogie avec le verbe peser, le besant à laisser sa place au pesant… Le sens reste quant à lui inchangé et signifie toujours : avoir une grande importance, une grande valeur.



 
"En fin de compte"
  Signification
- Pour finir, en conclusion… Tout ce qui a trait la fermeture d’un dialogue ou d’une situation.


Origine
D'abord cunte, conte puis compte à la fin du XIIIe siècle, le terme dérive du latin computus, "compte, calcul" et désigne rapidement le résultat du calcul, la quantité dénombrée.

Au Moyen âge, les comptables et riches bourgeois utilisaient le boulier pour faire leur compte. À la fin du compte, ils faisaient un bilan des rangées de boules pour calculer leur richesse. Avec le temps, l’expression a seulement gardé son sens de conclusion : pour finir, en conclusion.

À noter que les expressions et locutions "au bout du compte", "à bon compte", "être loin du compte", "trouver son compte", "régler ses comptes avec quelqu'un", etc. dérivent toutes de ce même sens du mot "compte".



 
"Avoir du bien au soleil"
  Signification
- Avoir de confortables économies.


Origine
Sous le règne de Louis XI on disait déjà « avoir des écus au soleil » ; l’écu au soleil désignant alors une pièce d’or qui portait un soleil gravé au dessus de la couronne royale. Ces pièces qui avaient beaucoup plus de valeurs que les simples écus d’argent représentaient alors de grosses économies. Ces pièces ont disparu, mais on continua à parler d’argent « au soleil » pour exprimer la richesse. Ajoutez à cela le fait que les gens riches possèdent généralement des propriétés, des terres au soleil… et voilà notre expression qui traversa les siècles.



 
"Mettre à gauche"
  Signification
- Mettre de côté.


Origine
Cette expression semble découler d’une autre en usage dès le XVIIe siècle : « mettre du côté de l’épée » pour mettre à couvert une somme d’argent. Et puisque le côté gauche était le côté de l’épée, il en résulta l’expression que nous connaissons encore. Claude Duneton, quant à lui, rapproche l’expression de l’ancien sens du gousset qui au XVIIe siècle désignait une petite bourse que l’on portait d’abord sous l’aisselle puis à la ceinture, du même côté que l’épée.



 
"Mettre à l’encan"
  Signification
- Vendre aux enchères publiques.


Origine
Le terme « encan » nous vient du latin in quantum, « à combien » et désigne les enchères publiques. De ces enchères généralement réservées aux biens dont on voulait rapidement en retirer un gain ou que l’on ne pouvait vendre autrement, il nous est resté le sens péjoratif.



LES EXPRESSIONS > ARGENT <<< 1 - 2 - 3  >>>
 
Copyright © Les Expressions - Conditions d'utilisation - Informations / Partenaires : Traduction | Définition | Verbes